Nouvelles

Horaire de l'élève : le statu quo est réclamé

L'Assemblée générale ordinaire (AGO) du 1er juin 2010 a pris connaissance des résultats bruts de la consultation :

 


Le 86% du corps enseignant et le 87% des étudiant-e-s de la filière licence mention enseignement (LME) rejettent l'unique scénario proposé.

 

NON à l'augmentation de l'horaire de l'écolier !

OUI au statu quo !

 

=> L'AGO a adopté à l'unanimité (378 voix pour, 0 voix contre et 11 abstentions) une résolution demandant au chef de département de renoncer à l'élaboration d'un projet de loi sur l'horaire de l'élève

Réponses à la consultation HHS

Principales réponses à la consultation du DIP sur un projet de nouvel horaire scolaire - mai 2010

 

Associations professionnelles et syndicales

Partis politiques

Autres

Autres documents - annexes

Moyens pour l'école obligatoire à Genève : lettre aux député-e-s

Le document L'Education en Suisse - rapport 2010 (CSRE, 316 pages) casse certains mythes sur l'école genevoise.

 

La SPG a écrit aux membres du parlement pour mettre en évidence les besoins urgents en ressources de l'enseignement primaire :

=> Lettre envoyée aux député-e-s au Grand Conseil le 17 mai 2010

(6 tableaux annexés pour illustrer les points 1, 2 et 3)

 

Extrait :

1.        Temps d’enseignement

Primaire Genève (GE) est très proche de la moyenne suisse ; 12 cantons ont moins d’heures d’enseignement que notre canton (JU-TG-SH-BE-ZH-NW-UR-ZG-LU-SO-AG-BS).

Secondaire 1 Le CO genevois est avant-dernier ; seul 1 canton (NW) compte moins d’heures que GE.

2.         Dépenses publiques par élève

Primaire GE est à la traîne (antépénultième, seuls le TI et le VS font moins bien) ; 23 cantons consacrent donc davantage de ressources que GE au primaire !

Secondaire 1 Le CO genevois dépasse de plus de 5'000.- CHF le coût moyen de l’élève en Suisse ; GE est le canton qui dépense le plus pour le secondaire 1.

3.          Proportion de classes fortement hétérogènes

Primaire GE dépasse largement tous les autres cantons (près de 80% de classes très hétérogènes, soit le double de la moyenne suisse).

Secondaire 1 Le CO genevois connaît lui aussi une très forte proportion de classes hétérogènes (près de 75%) et dépasse tous les autres cantons.

Temps d'enseignement au primaire : Genève dans la moyenne suisse

Dans le cadre de la consultation sur le projet de nouvel horaire scolaire - qui ne concerne que l'enseignement primaire - d'aucuns pensent ou essaient de faire croire que les écoliers du canton de Genève sont ceux qui vont le moins à l'école.

Or, les degrés de l'école primaire genevoise ont un temps d'enseignement qui se situe dans la moyenne suisse. Douze cantons sont moins bien dotés que Genève.

Le vrai déficit se situe au secondaire I (au cycle d'orientation) où seul un canton suisse (NW) a un peu moins d'heures que le CO genevois.

=> Les deux tableaux extraits de L'Education en Suisse - Rapport 2010 (CSRE)* le montrent très bien.

 

Il faut donc espérer que la consultation en cours permettra de révéler le manque de pertinence de l'unique scénario proposé afin de corriger le tir et de tenir compte de la réalité !

*http://www.skbf-csre.ch/news.0.html?&L=1

Caisses de pensions : augmenter les cotisations et baisser les retraites ? NON !

L'Assemblée du personnel de l'Etat et du secteur subventionné, convoquée par le Cartel intersyndical le 29 avril, a pris connaissance du contexte très problématique dans lequel le processus de fusion des caisses de pensions du canton (CIA et CEH) se déroule.

 

Elle a clairement refusé les propositions du département des finances, jugées inacceptables. La résolution adoptée expose bien les écueils possibles dans la situation actuelle et mandate le Cartel afin de défendre un certain nombre de positions en faveur du personnel.

 

=> la résolution adoptée par l'Assemblée du personnel de l'Etat le 29 avril 2010

L'horaire continu a-t-il tout juste ?

L'ATS rapporte que selon une étude du Fonds national suisse portant sur les élèves de 6 à 8 ans, l'horaire continu se révèle bénéfique tant du point de vue de la socialisation (contacts entre pairs, usages sociaux, etc.) que des apprentissages (lecture, compréhension, rapidité...).

=> Article du journal Le Courrier du 23 avril : L'horaire continu profite aux petits

Burkini à l'école : non merci !

Les filles musulmanes pourraient-elles venir couvertes aux cours scolaires de piscine ?

 

La Suisse romande ne semble prête à adapter le règlement dans ce sens...

 

La position du SER exprimée dans le journal Femina du 18 avril 2010 :


Autoriser le burkini à l'école, une bonne idée ?

 

Texte de Marie-Claude Martin - interview de Georges Pasquier (pdt SER)

Genève doit-elle faire mieux que Vaud... avec moins ?

Le corps enseignant genevois n'a pas encore reçu le questionnaire mais il a jusqu'au 10 mai pour répondre à la consultation sur un nouvel horaire scolaire. Les débats commencent donc sur les lieux de travail et il importe, avant de se prononcer, d'obtenir davantage d'informations et des points de comparaison. Sans aller chercher très loin, il est intéressant de voir le projet du canton de Vaud qui, lui aussi, projette d'augmenter l'horaire de l'écolier.

La SPG a établi un tableau comparatif qui montre que le département vaudois entend à la fois respecter une progression cohérente du volume d'enseignement tout au long de la scolarité obligatoire (4-15 ans) mais aussi et surtout y consacrer les moyens nécessaires ! Genève, au contraire, essaie de dépasser tout le monde en voulant rajouter un nombre de périodes important (+ 1'133 périodes à GE contre + 456 dans VD !), en prévoyant pour cette réforme trois fois moins de ressources que dans le canton voisin...

=> document de comparaison entre le nombre de périodes d'enseignement VAUD-GENÈVE

Chaque enseignant sera consulté sur l’horaire scolaire

La SPG a toujours dénoncé la désinformation du DIP au sujet de l’horaire scolaire, débutée en avril 2009 dans le tous-ménages « Les Clefs de l’Ecole ». Aujourd’hui, la manipulation de l’opinion publique passe à la vitesse supérieure. Les médias relaient avec complaisance que « Les écoliers auront cours le mercredi matin », « la rentrée 2011 sonnera le glas du mercredi entier de congé au primaire » (Tribune de Genève) et que « Les têtes blondes devront bûcher une demi-journée supplémentaire », « Grand chambardement en vue » (Le Courrier).

Pourtant, le prétexte annoncé par le DIP pour tenir une conférence de presse le 25 mars était le lancement d’une consultation générale sur l’horaire scolaire. Ainsi, RIEN n’est décidé. Si, malheureusement, les partenaires subventionnés par le DIP ont tenu un discours résigné, il est évident que les voix des parents et des enseignants seront, elles, primordiales.

La SPG a demandé à ce que TOUT le corps professionnel du primaire soit consulté individuellement. Des informations régulières seront fournies par le syndicat aux délégué-e-s d’établissement afin de mettre ce sujet en débat sur les lieux de travail.

La balle est donc dans le camp des enseignant-e-s et des éducateurs/trices ! L’association professionnelle et syndicale veillera à ce que les résultats de cette consultation soient respectés et que l’avis des professionnel-le-s de l’éducation soit prépondérant.

Le délai pour la consultation étant en principe fixé au 12 mai, ce temps sera utilisé pour documenter au mieux ce dossier et contrebalancer l’information tendancieuse des autorités. (voir le dossier du site)

Joomla Templates: from JoomlaShack