Lettre ouverte à M. Follonnier

Sandrine Foti
Vice-présidente de la Société pédagogique genevoise
Paru dans la Tribune de Genève, lundi 8 décembre 2003

---

Monsieur,

Depuis quand n'avez-vous pas mis les pieds dans une école ? Votre article paru dans la Tribune de Genève du 26 novembre 03 est édifiant de bêtise et méprisant envers les enseignants. Votre discours n'a d'égal que l'attitude que vous et vos collègues avez eue en commission de l'enseignement au mois de juin 2002 où lorsque je suis venue vous parler - le jour des promotions - de ce qu'était mon métier : vous avez eu l'outrecuidance de lire un document ayant affaire à tout autre chose que de l'école. Votre voisin lisait le journal et deux places plus loin, un élu dormait ! Sachez Monsieur que ce n'est pas là ce que nous apprenons à nos élèves et que si vous étiez actuellement dans ma classe, note ou pas note, vous auriez eu un bien mauvais commentaire !

A l'avenir, je vous prie de mieux retenir vos leçons et d'avoir l'obligeance de penser aux 4'214 enseignants de l'école obligatoire qui chaque jour se battent pour que le respect change la vie (selon un slogan bien connu des radicaux) de leur 46'210 élèves !

A bon entendeur !

Joomla Template: by JoomlaShack